Pendant que nos 4 warriors évoluaient sur la MB Race, nous étions 8 Guervillois au local pour partir à l’assaut d’une longue sortie de 85km.

C’est une sortie qui n’est plaisante que lorsque le terrain est sec donc autant vous dire qu’en ce moment c’est parfait ! Le circuit prévoit de passer par 3 belles forêts : les Alluets, l’Hautil et la Chartre.

Au vue de cette longue sortie et pour profiter au maximum de la fraîcheur matinale, nous nous étions donnés rendez-vous à 7h30 au local et nous avons récupéré les 2 mézièrois au passage. 

Allez hop, cap sur la forêt des Alluets-le-Roi. La température est idéale, le soleil est au rendez-vous, les conditions sont vraiment géniales. Après avoir traversé Epône, on commence par une première côte en sous-bois au niveau d’Aubergenville. On traverse le plateau pour arriver dans la belle forêt des Alluets-le-Roi que l’on traverse sans difficulté, aucune flaque ! Pour descendre sur Morainvilliers, on emprunte un super single dans lequel on peut envoyer et se faire plaisir sans grand danger  :mrgreen: 

Maintenant, l’objectif est d’aller chercher la forêt de l’Hautil. Là on emprunte la partie moins fun avec quelques chemins dans les champs dont certains ne sont plus entretenus voire même n’existent plus. Mais cela s’oublie vite dès qu’on arrive dans les bois de Marsinval. On enchaîne sur de beaux petits singles bien joueurs pour redescendre sur Vernouillet.

On fait un premier ravitaillement en eau à Vernouillet avant de traverser la Seine et d’entamer (certainement) la plus belle partie du circuit dans la forêt de l’Hautil. Pour y aller, pas le choix que de monter par la route avant d’enquiller un chemin sur la droite. Voilà on y est, le terrain est top, un peu sablonneux mais pas trop, juste ce qu’il faut. Quelques racines pour pimenter un peu notre pilotage dans de beaux chemins où on peu envoyer. Après quelques kms, on arrive sur la partie technique en prenant un single qui serpente entre différents étangs creusés par l’effondrement du terrain dû aux anciennes carrières. D’ailleurs il y a des trous un peu partout dans cette forêt, les effondrements n’étant pas rares. Mais ces trous font notre bonheur !  😀  

On passe par la forêt d’Evecquemont et on s’arrête manger un petit peu, du salé cette fois ! On avait prévu le petit sandwich qui fait du bien avant d’entamer la dernière partie dans le Vexin.

On ne tarde pas trop, on n’est pas les seuls dans cette forêt, les moustiques sont acharnés !!!

En redescendant, on arrive sur Tessancourt, village dans lequel on en profite pour remplir nos bidons ou pour se baigner, au choix …  😆 

On remonte, sur le plateau pour aller chercher le chemin le long du golf de Seraincourt qui nous emmène jusqu’à Oinville. Ensuite, on grimpe pour aller chercher l’ombre dans la forêt de la Chartre. Ça fait du bien mais on a encore soif ! En redescendant sur Gargenville, on passe par l’église, Yann connaît une petite fontaine où on peut ravitailler. Mais finalement c’est Laurent qui nous a improvisé un petit ravito biens sympa ! Il n’a pas pu rouler avec nous, du coup il est venu à notre rencontre pour nous proposer quelques bières, Coca et autres ! Un vrai ravito quoi  😉 Merci Laurent, c’est top !  

Après cette collation, on traverse la Seine tous ensemble avant que chacun regagne sa demeure avec un grand sourire et quelques 85kms !  😎 

 


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :